Crédit vendeur pour une maison

Le crédit vendeur est un prêt accordé par le vendeur d’une maison directement, sans passer par une banque. Une partie de la maison est payée comptant, l’autre via le crédit-vendeur.

Acheter une maison avec un prêt vendeur

Certains propriétaires de maison peuvent proposer un prêt vendeur à un acquéreur, c’est tout simplement un prêt consenti directement entre le vendeur et l’acheteur pour faciliter la transaction, aucun recours à un prêt bancaire n’est possible même si dans certains cas de figure, un prêt conso sera souscrit pour financer une partie de l’acquisition. Les acheteurs ayant un apport important peuvent naturellement se tourner vers le crédit vendeur, l’apport sera versé au moment de la signature de l’acte notarié, et le restant sera remboursé suivant les modalités convenues avec le vendeur.

Pour pouvoir acheter la maison, l’acheter et le vendeur vont se mettre d’accord sur les modalités de remboursement, ils vont définir le montant qui sera accordé, la durée de remboursement, les intérêts et forcément les mensualités qui seront établies. Toutes ces informations vont être reprises dans un acte notarié, il s’agit d’un document officiel permettant de reconnaître la dette et surtout de faire respecter les obligations de chacun, aussi bien au niveau du vendeur que de l’acheteur. La rédaction de l’acte notarié entraine des frais de notaire, souvent à la charge de l’acheteur.

A quel moment le crédit vendeur est intéressant ?

Dans un crédit-vendeur, c’est le propriétaire existant qui prend tout le risque sur le financement qui est accordé, il va donc prendre toutes ses précautions quant au financement et éviter d’accorder un montant trop important. En moyenne, le crédit-vendeur ne vas pas excéder 20% du montant du bien immobilier, c’est donc une solution particulièrement intéressante sur des biens avec des prix modérés, voir faibles. L’apport permet de couvrir 80% de l’acquisition et le reste est remboursé via un crédit vendeur sur une courte durée, entre 1 an et 2 ans.

Le vendeur ne doit pas être pressé d’obtenir les fonds, ce sont souvent des propriétaires ayant plusieurs résidences et souhaitant revendre un bien immobilier pour récupérer des fonds, le crédit-vendeur leur permet d’obtenir un montant rapidement avec l’apport qui est versé lors de la conclusion du contrat, puis le reste de la somme est récupéré sur une durée courte. Pour les acheteurs, c’est intéressant dans le cadre d’un bien immobilier destiné à être rénové, une maison de petite taille ou nécessitant des travaux importants. A noter que l’acheteur n’est pas obligé d’assurer son emprunt en cas de décès, invalidité ou maladie, c’est cependant une couverture fortement recommandée et parfois exigée par les vendeurs eux-mêmes.

Comparer les solutions de financement

Pour obtenir un prêt vendeur, il faut apporter des garanties à l’acheteur, si l’apport est un premier élément indispensable, il faut ensuite présenter sa situation financière et quelques informations essentielles comme le taux d’endettement. Il est aussi conseillé de comparer les propositions de financement classiques avec le crédit-vendeur, ceci permettant de comparer le coût des deux solutions et donc de choisir la meilleure alternative. Lorsque les taux sont bas, le prêt immobilier classique peut être parfois plus intéressant que d’utiliser un apport personnel dans son intégralité.

Scroll to top