Peut-on obtenir un prêt immobilier sans garantie ?

L’obtention d’un prêt immobilier est souvent associée à une garantie par hypothèque ou par caution, une exigence des banques permettant de récupérer les sommes en cas de non-remboursement. Mais peut-on réellement obtenir un prêt immobilier sans souscrire à l’une de ces garanties ? Éléments de réponse.

Prêt immobilier et garantie : comment ça marche ?

Lorsqu’un emprunteur se tourne vers une banque pour obtenir un prêt immobilier, il va devoir déposer une demande de financement en important des précisions sur la nature de son projet (achat, investissement, construction, rénovation…) et sur sa situation financière personnelle. Ces éléments vont permettre à la banque d’évaluer la solvabilité de l’emprunteur et surtout de pouvoir accorder ou non un financement. Cette appréciation va permettre de définir la qualité du dossier de l’emprunteur et de pouvoir lui proposer derrière des conditions de remboursement plus ou moins avantageuses.

Pour éviter le risque de non-remboursement de la dette, la banque va proposer à l’emprunteur une garantie. Cette garantie peut prendre la forme d’une hypothèque sur le bien immobilier qui sera acheté ou alors elle peut se présenter sous la forme d’une caution. C’est en fait une société de cautionnement qui se porte garante à la place de l’emprunteur. La société de cautionnement va donc étudier le dossier de prêt immobilier et accepter ou non la demande de garantie. Lorsque le financement est garanti, la banque suit souvent l’avis de la société de cautionnement et accorde le prêt.

Prêt immobilier sans garantie : mythe ou réalité ?

Un prêt immobilier sans garantie est désigné tout simplement comme un prêt n’étant pas garanti par une hypothèque ou une caution bancaire. Il est bel et bien possible d’obtenir un prêt immobilier d’un montant supérieur à 75 000 € sans être contraint de faire appel à une société de cautionnement ou à mettre en place une garantie hypothécaire. Ces conditions sont particulièrement contraignantes car seuls les meilleurs profils pourront profiter d’un prêt immobilier sans garantie. La garantie sera remplacée par un nantissement, c’est tout simplement la mise en place d’une garantie qui va se baser sur une épargne personnelle. La banque va tout simplement bloquer l’épargne et accorder entre 50% et 100% du montant de cette épargne en prêt immobilier.

Il faut donc disposer d’un montant d’épargne important pouvant permettre d’emprunter une somme au moins équivalente auprès des banques dans le cadre d’un prêt à l’habitat. Également appelé un prêt lombard, ce financement est plus difficile à mettre en place car toutes les banques ne proposent pas cette solution. Cependant, elle a le mérite d’exister et un profil répondant aux exigences du nantissement pourra solliciter un prêt immobilier sans garantie.

Simuler un prêt immobilier sans garantie

Il est tout à fait possible de simuler une opération de prêt immobilier sans recourir à une garantie, cela permet tout simplement de vérifier le montant qu’il est possible d’obtenir auprès des banques mais aussi d’avoir connaissance des conditions de prêt proposées par les différents établissements financiers. À noter que cette simulation se fait en entière gratuité et sans aucune prise engagement pour l’emprunteur. La banque pourra informer ce dernier des conditions d’accès au prêt immobilier sans garantie mais aussi l’informer des spécificités et des critères exigés.

Scroll to top