Quelle banque pour un rachat de crédit immobilier ?

Découvrez comment orienter vos simulations vers les banques les mieux placées en fonction de votre projet de rachat de crédit immobilier.

Rachat de crédit : deux types de banques

Il existe deux types de banque pouvant répondre à une demande de rachat de crédit, on identifie tout premièrement les agences bancaires classiques que l’on va retrouver dans les communes et les agglomérations et proposant de la banque de détail. Ces agences proposent généralement du rachat de prêt immobilier pur, c’est à dire uniquement le rachat d’un crédit à l’habitat et aucun autre prêt en cours. L’idée pour les agences bancaires est de rapatrier les comptes bancaires de l’emprunteur en lui proposant un taux plus intéressant que celui sur le prêt qu’il rembourse actuellement.

La seconde structure que l’on peut identifier dans le domaine du rachat de prêt immobilier se trouve dans les établissements de crédit spécialisés. Si l’emprunteur souhaite faire racheter un crédit immobilier et d’éventuels crédits à la consommation, il peut recourir à une opération que l’on appelle le regroupement de crédits. Cette solution est essentiellement proposée par des établissements de crédit qui sont tout simplement des filiales de grands groupes bancaires. Aucune domiciliation des comptes n’est demandée, l’établissement de crédit propose simplement le rachat des différentes dettes et la mise en place du nouveau financement.

La première étape fondamentale avant d’orienter ses démarches pour trouver une banque est tout simplement de définir le type de financement souhaité, soit un rachat de crédit immobilier uniquement, soit un regroupement de crédit immobilier.

Banque de rachat de crédit : le profil emprunteur

La recherche d’une banque en matière de rachat de prêt immobilier va donc dépendre de la nature du financement souhaité, mais ce n’est là pas le seul élément à prendre en compte, il faut aussi se baser sur le profil emprunteur. C’est tout naturellement le profil qui va ressortir d’une simulation de rachat de crédit. Différents éléments vont être pris en compte comme la profession (CDI, fonctionnaire, retraité), le montant des revenus, le nombre de personnes au foyer, le taux d’endettement ainsi que des éléments propres au rachat de prêt immobilier : durée, taux, montant à racheter. Tous ces éléments combinés les uns aux autres vont permettre d’identifier une à plusieurs banques pouvons répondre favorablement à la demande de l’emprunteur.

Bien évidemment, les banques ont des positions différentes, certaines vont privilégier les rachats de prêts à longue durée avec notamment des garanties hypothécaires, d’autres vont préférer proposer du rachat de crédit immobilier sur une courte durée avec par exemple une caution bancaire. Les frais ainsi que les modalités peuvent changer d’une banque à une autre, sans compter que chaque agence dispose d’une politique commerciale différente. Il est donc vivement conseillé de procéder à une comparaison des offres de rachat de crédit immobilier auprès des différentes banques présentes sur le marché. Cela passe par une simulation en ligne, c’est une démarche naturellement gratuite et sans aucun engagement.

Le choix de la banque en fonction de la garantie

Le choix de la banque pour un rachat de prêt immobilier peut aussi se faire en fonction de la garantie qui va être proposée. Il y a deux types de garanties que l’on peut obtenir pour un prêt immobilier ou un rachat de prêt immobilier, il s’agit de la caution bancaire et de l’hypothèque. La plupart des banques peuvent proposer la garantie hypothécaire, cela consiste à placer une hypothèque sur le bien immobilier de l’emprunteur et d’effectuer cette démarche chez un notaire, le seul agent agréé par l’État pour effectuer une inscription hypothécaire. Simplement, cela occasionne des frais souvent importants. Entre les honoraires du notaire et les frais d’inscription, la facture peut vite grimper.

Certaines banques vont proposer à la fois une hypothèque et la caution bancaire. La caution est clairement moins coûteuse qu’une hypothèque mais elle est plus difficile à obtenir car il s’agit d’une société de cautionnement qui va se porter garant pour l’emprunteur. Si ce dernier ne parvient pas à rembourser ses mensualités, c’est la société de cautionnement qui va assurer le remboursement des échéances non payées, il se tournera ensuite vers l’emprunteur pour récupérer des sommes dues. L’avantage de la caution réside surtout dans la possibilité de récupérer une partie des frais lorsque le remboursement est terminé. Il n’y a pas non plus « d’emprise » sur le bien immobilier. Il faut donc faire le tour des différentes banques en utilisant un comparateur de rachat de crédits, ce qui permet d’orienter sa demande de financement vers le bon établissement.

Scroll to top